Pour accompagner les arbres dans leur développement et faire en sorte que leur croissance ne pose pas problème, plusieurs stratégies de taille décrites ci-après peuvent être mises en œuvre.

L'élagage sanitaire

La taille sanitaire vise à supprimer toutes branches potentiellement fragiles (bois mort, faiblesse mécanique, branche cassée, etc.…) susceptibles de tomber et de provoquer des dommages plus ou moins graves.

L'élagage d’allègement

La taille d’allègement vise à réduire, de façon réfléchie, certaines branches afin de prévenir un éventuel surpoids qui pourrait entraîner l’arrachement et la chute d’une branche. C’est une taille qui s’intègre dans la stratégie de l'élagage sanitaire.

L'élagage de restructuration

La taille de restructuration a pour objectif de redonner une architecture d’arbre à des arbres « poteaux ou porte manteau » précédemment mutilés par des élagueurs improvisés, sans connaissances spécifiques en la matière.

C’est un travail qu’il est nécessaire de suivre sur du moyen terme afin d’être certain de retrouver un arbre sans faiblesse.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

L'élagage d’éclaircie

La taille d’éclaircie combine les tailles précédentes. En effet, lorsqu’un arbre grandit, son houppier (ensemble des branches et feuilles) se densifie et s’assombrit. Ce manque de lumière au sein de l’arbre provoque un grand nombre de branches mortes, faibles ou « inutiles » dans le futur développement de l’arbre. C’est sur ces différentes cibles que s’axe l'élagage d’éclaircie afin de retrouver un arbre « propre », clair et sans danger.



L'élagage de formation

La taille de formation concerne les sujets jeunes qu’il convient de guider vers leur architecture définitive. C’est une opération très délicate car il faut veiller à ne pas trop affaiblir un sujet fragilisé par sa jeunesse et il est préférable, d’ailleurs, d’intervenir sur plusieurs années.

L'élagage de réduction

La taille de réduction vise à réduire le houppier d'un arbre. Elle est souvent mise en oeuvre lorsqu'une contrainte -toiture, câble électrique, luminaire, etc..., se trouve à proximité, pour éviter que l'arbre ne pose problème.

La "tête de chat", historiquement considérée comme une taille architecturée, est l'exemple même d'une taille de réduction intégrale.

Même si l'on s'efforce de la pratiquer dans le respect du végétal (respect des angles de coupe et des sections de coupe), la taille de réduction reste nuisible à la santé de l'arbre et à sa résistance au vent si pratiquée trop fréquemment.

Compte tenu de ce facteur, il est préconisé d'anticiper les contraintes potentielles et d'adapter l'arbre par des tailles de formation préalables.

reduct°1

reduct°2

reduct°3

L'élagage fruitier

La taille fruitière est une taille d’éclaircie qui combine une taille sanitaire et une taille de sélection. On favorise ainsi la mise en lumière des bourgeons à fleurs qui produiront les fruits plutôt que les bourgeons à bois.

Elle peut être associée à un élagage de formation afin que vos fruits restent à portée de votre panier...